• 0687811656
  • ghab36info@gmail.com

Conférence prochaine

08 février 2019 – Conférence d’Olivier, chercheur en vitraux

 

 

08 juin 2018 – Conférence de Victorine Métaoutcheck, chercheur à l’Inra

 

03 mai 2018 – Conférence de Jean-Pierre Surraukt, Président de l’Académie du Centre.

« Buzançais au temps de la Gabelle »

05 avril 2018 – Conférence de Marc de Pouget , Ancien conservateur des Archives de l’Indre.

« De Lancosme au Moyen-Orient, les aventures de deux Ambassadeurs sous Henri III et Henri IV »

01 mars 2018 – Conférence de Georges Bourdeau. La Tapissserie de l’Apocalypse du Château d’Angers.

 

 01 Février 2018 – Conférence de Christophe Rameix sur les Peintres de l’Ecole de Crozant.

 

Conférence d’Isabelle Hannequart, le 04/01/2018

Maître de conférences à la Faculté de droit de Tours Rabelais,

Sarah Caryth est l’une des femmes illustres de notre département. Née Marie Palmyre Sarah Joyaux en 1897 à Guéret dans la Creuse, elle rêve très tôt d’une vie de circassienne. Elle aurait, paraît-il du sang d’une aïeule gitane espagnole dans les veines…

A sa majorité, elle devient danseuse hindoue, charmeuse de serpents et dompteuse de lions. En rupture avec sa famille trop bourgeoise pour elle, elle garde cependant des liens avec ses deux grands-mères, dont l’une habite à Saint-Lactencin et possède un manoir tout indiqué pour accueillir les premiers fauves achetés en 1925 ! C’est ici que Sarah vient se réfugier dans les années trente loin des music-halls parisiens et c’est à Buzançais qu’elle vient se ravitailler à la boucherie… Isabelle Hannequart  l’a jugée digne d’un livre, d’un musée, d’un film… et d ‘une conférence, le jeudi 2018 à 18h30, dans la salle de cinéma du Centre Culturel Jean Bénard.

 

 

Conférence d’Olivier Prisset du 30/11/2017.

Au lieu du premier jeudi du mois de décembre, notre conférence a été avancée au 30/11.

« Durant la seconde moitié du XIXe siècle, les architectes Alfred, Henry et Louis Dauvergne furent à l’origine de nombreuses transformations architecturales et urbanistiques à travers l’Indre. 

A cet égard, leur œuvre pour la commande religieuse, riche de plusieurs centaines de chantiers, constitue un cas d’étude évocateur tant pour la compréhension de leur activité qu’afin d’appréhender les débats de leurs temps. L’importance numérique, ainsi que l’homogénéité de ce corpus, offriront l’occasion d’évoquer les spécificités d’une période charnière constituée de querelles professionnelles et d’ambitions familiales ainsi que d’une évolution profonde des goûts esthétiques . »

 

Olivier Prisset est doctorant allocataire en histoire de l’art à l’université François-Rabelais de Tours. Après avoir étudié en master 1 les modifications du domaine d’Azay-le-Rideau au XIXe siècle, il mène actuellement une thèse sur la dynastie d’architectes incarnée par Alfred, Henry et Louis Dauvergne entre 1824 et 1937.

 

Article de la page Facebook du GHAB  le 30/11/2017:

La saison 2017 des conférences du Groupe d’Histoire et d’Archéologie de Buzançais s’est achevée ce jeudi soir 30/11 avec une très intéressante conférence animée par Olivier Prisset, sur le rôle de la dynastie des architectes Dauvergne dans la construction ou la restauration des bâtiments religieux dans l’Indre au XIXème et XXème siècle.

Parmi ces édifices, il eût l’Eglise de Buzançais, inachevée.

Olivier Prisset, doctorant en Histoire de l’Art qui prépare une thèse sur Alfred, Henry et Louis Dauvergne (1851 – 1937), Expansion et réussite familiale d’une agence d’architectes, qu’il soutiendra en 2019, a ravi son auditoire en évoquant le rôle majeur des Dauvergne sur le patrimoine religieux de l’Indre et notamment sur celui de Buzançais.

Encore une agréable conférence, de bonne augure pour la prochaine saison.

La prochaine, … le 04 janvier 2018, même lieu, même heure…,

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer